Que Dios nos perdone : l’Espagne au bord de la crise de nerfs

Madrid. Été 2011. Alfaro et Velarde, deux flics de la crim’ se lancent à la poursuite d’un serial-killer dont l’appétence pour les femmes âgées n’a d’égale que sa barbarie. Mais le meurtrier a l’esprit retord et les méthodes plus que discutables de l’improbable tandem ne leur attirent pas que des amitiés dans la hiérarchie. En plus le Pape Benoît XVI arrive ! Effervescence bigote, chaleur harassante et crise économique foudroyante peuvent avoir raison de la santé mentale de tous et tendent toujours plus les protagonistes de ce thriller implacable.

Lire la suite

Publicités